Les parachutes

PLIAGE DE PARACHUTE

DTMPI (Détachement technique des matériels largage)
Les parachutes sont entreposés en tour d’aération et y reste pendant 24 heures. On peut accrocher 100 parachutes en tout. Ils plient 25 parachutes par jour et 4 parachutes et demi en 1 heure. Dans la tour d’aération les parachutes sont séchés et nettoyés pour enlever les insectes et les herbes qui s’y sont accrochés.


5 personnes assistent au pliage : chef d’atelier, chef de groupe, chef d’équipe et 2 observateurs.
Il y a 4 partie dans un parachute : La voile, les suspentes, l’élévateur et le sac.
Réparations.
Pour réparer les parachutes ils ont à dispositions 11 machines à coudre avec des fils à coudre beaucoup plus épais.
Il y a de nouveaux parachutes et des parachutes de secours qui s’ouvrent manuellement en cas d’accident.
EPCPP= Nouveau parachutes
EPI=Vieux parachute.
En cas d’accident il y a des parachutes ventraux qui pèse 13kg.
Ils stockent dans leurs magasin les parachutes qui sortent de salle d’aération qui sont pliés et rangés dans leurs sacs. Ceux qui sont abimés vont être réparés.

Les suspentes

Mise à jour :
7 juillet 2020

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter