Aire coutumière

Aire coutumière

Il y avait 3 devoirs de mémoire (mélanésien, tahitien, wallisien, futunien).

Le 1er devoir de mémoire des mélanésiens : il y avait le cocotier qui représentait la femme, car elle donne des enfants comme le cocotier. Le sapin représente l’homme qui ne donne pas naissance à un enfant comme le sapin. Le devoir de mélanésien est représenté par une stèle, et était situé sur un rocher de nickel dont le nom scientifique est garniérite (celui qui a trouvé le nickel en Nouvelle Calédonie est Jules Garnier).
La carte représentant la N-C est divisée en 8 parties (drehu, iaai, nengone…). Les chambranles (totem) les plus grands représentent l’homme, et le plus petit représente la femme. Le coquillage accroché représente la toutoute, elle sert à appeler les chefs des clans et représente aussi le clan de la mer.

Le 2ème devoir de mémoire parlait des tahitiens et wallisiens et futuniens. Ils sont représentés par la pirogue.
Tous les noms des trois origines sont marqués sur une stèle

Le 3ème devoir de mémoire est sur « le corps d’expéditions français du Pacifique entre 1941-1945 » et la « citation à l’ordre de la libération du bataillon d’infanterie de marine du Pacifique le 28 mai 1945 »
Une stèle représente le parcours français durant les guerres mondiales, ainsi que les symboles des soldats : plumes, et badges.

Une case a été créée pour inscrire tous les noms des soldats calédoniens partis pour combattre pour la France durant la 1ere et 2ème Guerre Mondiale.


Evan, Raihere et Gwennaelle

Mise à jour :
28 mai 2021

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter